Crédit immobilier : Quelques conseils pour obtenir de bonnes conditions

Vous avez dans l’idée d’acheter une résidence secondaire ou d’investir dans l’immobilier ? Dans ce cas, vous allez sans doute demander un prêt immobilier auprès d’une banque ou d’un organisme spécialisé en financement. En l’occurrence, il convient de respecter certaines règles pour obtenir les meilleures conditions. Découvrez sans plus attendre lesquelles ! 

Evitez le découvert

Tout d’abord, notez que l’organisme prêteur va consulter vos comptes bancaires avant de prêter de l’argent. Plus exactement, il faudra fournir vos relevés de comptes des trois derniers mois. Ainsi, sur cette période, vous devez présenter une situation bancaire saine. Avant d’effectuer votre demande de prêt, évitez donc tout découvert et bien évidemment tout incident de paiement.  

Epargnez de manière régulière

Ensuite, pour rassurer l’organisme prêteur, il est conseillé d’épargner de manière régulière. En montrant une capacité d’épargne importante, vous allez en même temps montrer à la banque que vous avez la capacité de rembourser tous les mois une certaine mensualité. 

Soldez vos crédits consommation

Vous avez des crédits consommation en cours ? Dans ce cas, il est préférable de tous les solder si possible. En effet, l’organisme prêteur va analyser votre taux d’endettement, qui ne doit pas dépasser les 33% (sauf exceptions). Dans ce contexte, les crédits consommation peuvent impacter négativement votre taux d’endettement et donc limiter vos capacités de crédit. Si vous pouvez, soldez donc vos prêts en cours ou envisagez un rachat de crédit pour diminuer vos mensualités et ainsi réduire votre taux d’endettement. 

Prévoyez un apport suffisant

Si vous avez le projet d’acheter un bien immobilier, avoir un apport personnel sera préférable. Bien évidemment, le montant de l’apport à prévoir dépend du projet immobilier. Dans la plupart des cas, prévoyez ainsi au minimum de financer les frais de notaires. A savoir, dans l’ancien, ces frais s’élèvent à environ 8% du prix du bien. Dans le neuf, ils représentent 2 à 3% du prix du bien. 

En parallèle, notez que plus votre apport s’avère important, meilleur sera le taux proposé. Et comme vous le savez sans doute, le taux du crédit est un paramètre important quant au coût global du crédit. 

Choisissez des mensualités adaptées

Enfin, choisissez le montant des mensualités en fonction de vos capacités de remboursements. Même si vous pouvez aller jusqu’à 33% de vos revenus actuels, rien ne vous oblige à le faire. Pour avoir des mensualités plus basses, vous pouvez par exemple envisager un prêt sur une plus longue durée. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *